Me Leslie LA SALA

Avocate stagiaire

Titulaire d'une maîtrise universitaire en droit

Avocate stagiaire

Principaux domaines d'activités :

  • Droit pénal

  • Droit de la famille et du divorce

  • Droit des contrats

  • Droit de la construction et de l'aménagement du territoire

  • Droit des poursuites

  • Droit de la circulation routière

  • Droit fiscal

Langues : français, italien, anglais, portugais, allemand

Publications :

  • « La problématique des enfants soldats, questions choisies sous l’angle du droit international humanitaire et du droit international pénal », mémoire de Master publié, Neuchâtel 2012.

  • La Sala Leslie, Les nouveautés en matière de circulation routière, in : Le droit pour le praticien, 2014, p. 165-176.

  • Kuhn André/ Macaluso Alain/ Jeanneret Yvan/ Aminian Nahal/ La Sala Leslie, Le canton du Tessin a t-il véritablement maintenu un jury populaire en matière pénale ? in : Contarini Filippo/ Bernasconi Ares (Edit.), Jury populaires, le mythe inconfortable. De la participation populaire au procès pénal, Helbing Lichtenhahn Verlag 2014, p. 99 à 113.

  • La Sala Leslie, Les nouveautés en droit pénal général, in : Le droit pour le praticien, 2017, p. 304 à 310.

  • Colliander Lucien/ La Sala Leslie/ Le Boudec Maëlle, Les nouveautés en procédure pénale, in : Le droit pour le praticien, 2017, p. 321 à 335.

  • Capus Nadja/ Lelieur Juliette / La Sala Leslie, Juger en appel sans ré-administrer les preuves ? Les leçons à tirer de l’affaire Ségalat, in : Revue de l’avocat 9/2017, p. 359 à 372.

Née en 1989, Leslie La Sala a obtenu un Bachelor en droit de l’Université de Neuchâtel en 2011, puis un Master en droit, orientation droit international et européen en 2013, avant de se lancer dans la rédaction d’une thèse de doctorat en droit pénal portant sur les infractions contre l’État et la défense nationale sous la supervision du Prof. André Kuhn.

 

Durant ces quatre années d’assistanat, elle a eu l’opportunité d’enseigner les travaux pratiques de droit pénal général aux étudiants de première année et de se forger, en parallèle, une expérience auprès du Ministère public de la Confédération en tant que collaboratrice juridique.

 

En parallèle, elle est étudiante au Conservatoire de Neuchâtel au violoncelle et titulaire d’un certificat d’études non-professionnelles au violon dudit établissement.

 

Ses centres d’intérêts non-professionnels sont les voyages et la gastronomie.